Bienvenue

image_print

Bienvenue

XVIIIème Congrès de l’AIFREF

 

C’est avec un très grand bonheur que nous vous convions au XVIIIème Congrès de l’AIFREF qui se tiendra du 15 au 17 mai 2019 en Martinique, plus précisément à l’Hôtel de la Batelière à Schoelcher, près de Fort-de-France. Cet hôtel jouit d’un cadre idyllique optimal pour échanger, discuter, réfléchir en toute sérénité et profondeur.

En Martinique, il y a certes le ciel, le soleil et la mer, mais il y a aussi ses habitants qui vous accueilleront avec un sourire plein de chaleur humaine. Ils ont connu de multiples épreuves – esclavage, tremblements de terre, cyclones – mais toujours, ils se sont relevés. Il reste néanmoins des traces de la souffrance endurée. N’est-il pas opportun dès lors d’organiser un Congrès sur la résilience dans ce pays paradisiaque et qui, pourtant, a fréquemment vécu le fracas ?

Le choix du thème du Congrès « Education et Résilience » n’est donc pas innocent. Nous serions extrêmement heureux d’approfondir cette thématique avec le plus d’experts possible et de partager des pratiques innovantes qui facilitent le processus de résilience.

Trois sous-thèmes structureront les présentations des communicants :

Résilience et Société

Etant donné les caractéristiques culturelles et sociétales des Caraïbes, des recherches et actions mériteraient d’être proposées, relativement aux sous-thèmes suivants :

  • la transition écologique ; l’attachement à la terre ;
  • la justice, la vérité et la réconciliation historique (esclavage, colonialisme) ;
  • le sens de l’empowerment dans les Caraïbes et ailleurs ;
  • l’inclusion numérique ;
  • la mobilisation de la jeunesse dans des activités émancipatrices ;
  • les Cités de l’éducation ;

Résilience et Famille

Les problématiques familiales étant particulièrement vives aux Caraïbes, il importerait d’envisager les sous-thèmes suivants qui contribuent à la qualité de vie de la famille :

  • les facteurs de risque et de protection au sein de la famille ;
  • la transmission des traumatismes ;
  • la protection maternelle et infantile (sur les plans éducatif, médical, social, économique…)
  • la prévention de la délinquance, de la radicalisation… (petite enfance, enfance, pré-adolescence, adolescence) ;
  • l’inclusion sociale des familles vulnérables ;

Résilience et Ecole

La problématique de l’échec et du décrochage scolaires engendre de nombreux fracas sur les plans de l’identité des personnes et de leur adaptation sociales. Ici encore, les problèmes se révèlent aigus aux Caraïbes.

Les sous-thèmes suivants sont à envisager :

  • l’accrochage et le réaccrochage scolaires ;
  • la lutte contre l’illettrisme ;
  • la co-éducation école-famille-communauté ;
  • l’école comme lieu de solidarité ;
  • l’école comme tuteur de résilience ;

Nous espérons vous voir nombreux dans notre magnifique île des Caraïbes.